Vendredi 30 juin 2017 5 30 /06 /Juin /2017 08:00

Philip ROTH, "Pastorale américaine"

Extrait n° 2 : page 279. Dawn et Seymour ont eu une fille qu'ils ont prénommée Merry. Seymour contemple avec admiration le corps de sa petite fille.

" Cette adoration sans réserve dans l'élan de son corps, un corps qui semble achevé, création parfaite en miniature, avec tout le charme de la miniature. Un corps qu'on croirait endossé immédiatement après repassage, sans le moindre faux pli. la liberteé naïve avec laquelle elle le montre. La tendresse que cela fait naître en lui. Ses pieds nus capitonnés comme les pattes d'un petit animal. Neuves, jamais portées, ses apttes immaculées. Ses orteils qui se recroquevillent. Ses longues jambes minces. Des jambes roth1fonctionnelles. Fermes. La partie de son corps la plus musclée. Ses culottes aux couleurs de sorbet. À la grande fente, ses tokhes (ses fesses) de bébé, son derrière qui défie la gravité et qui, contre toute attente, appartient à la partie supérieure de son corps et non pas encore à la partie inférieure. pas de graisse. Pas un pouce de graisse, nulle part. La fente, comme tracée aux tire-ligne, cette superbe couture rabattue, qui s'épanouira un jour en pétales et, au fil du temps, deviendra le con de la femme, un pliage d'origami. Le nombril improbable. Le torse géométrique..."

roth

Par michel koppera - Publié dans : lectures x - Communauté : Fantasmes et écriture
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Septembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
<< < > >>

Archives

Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés