Lundi 26 septembre 2016 1 26 /09 /Sep /2016 08:00

"Avoir le feu au cul " au pied de la lettre !

Rappel de l'article précédent : Lexique impertinent à l'usage des curieux : avoir le feu au cul

feu-au-cul2-copie-1

feu-au-cul3

feu-au-cul-copie-1

feu-au-cul4-copie-1

Par michel koppera - Publié dans : lexique coquin - Communauté : Arts érotiques
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 24 septembre 2016 6 24 /09 /Sep /2016 08:00

Vu et photographié dans une petite rue du centre ville d'Angers le 15 août 2016.

street-art-angers

Par michel koppera - Publié dans : la grande galerie
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 23 septembre 2016 5 23 /09 /Sep /2016 08:00

Dans les films X, rien ne correspond à la réalité. Dans la vraie vie, un rapport sexuel satisfaisant dure environ treize minutes alors que dans un film porno, il arrive souvent qu'il dure trois quarts d'heure !

savoir87-4

savoir87-3

savoir87-5

savoir87-2

Par michel koppera - Publié dans : le saviez-vous ? - Communauté : Arts érotiques
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Jeudi 22 septembre 2016 4 22 /09 /Sep /2016 08:00

      Un jeune couple se filme en train de se masturber en face à face. Tout est dans les regards, la fascination pour le corps et les gestes de l'autre. La femme est la première à jouir. Observez bien son visage heureux lorsque son compagnon éjacule. 

Pour visionner la vidéo cliquer ICI

masturbation en couple1

Par michel koppera - Publié dans : videos et webcam - Communauté : Arts érotiques
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 21 septembre 2016 3 21 /09 /Sep /2016 08:00

deborahderobertis3

Deborah de Robertis est une artiste luxembourgeoise née en février 1984. Depuis le début des années 2010, elle se fait photographier les cuisses écartées, le sexe en évidence, dans les salles de musée face à des oeuvres célèbres, proposant ainsi aux visiteurs une sorte de mise en abyme vivante de ces tableaux. La première de ces "performances" à avoir été vraiment médiatisée fut de poser au Musée d'Orsay assise devant "L'origine du monde" de Gustave Courbet en mai 2014.

deborahderobertis7

DeborahDeRobertis4

deborahderobertis

En janvier 2016, toujours au musée d'Orsay, elle posait allongée devant l'"Olympia" de Manet. Puis tout récemment, le 4 septembre 2016, c'est au musée Guimet, à l'occasion de l'expo consacrée à Araki  Araki Nobuyoshi au Musée Guimet , qu'elle a posé avec une demi-pastèque, comme une giganstesque vulve entre ses cuisses ouvertes. 

deborahderobertis6guimet2

deborahderobertis6-guimet-araki

À chaque fois, ses performances créent polémique. L'artiste est arrêtée, le musée évacué...

deborahderobertis5

deborahderobertis2

Par michel koppera - Publié dans : le musée Koppera - Communauté : Arts érotiques
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 20 septembre 2016 2 20 /09 /Sep /2016 08:00

" Où la femme règne, le diable est premier ministre", proverbe allemand

diable7

diable8

diable9

diable10

diable11

diable12

diable13

Par michel koppera - Publié dans : le musée Koppera - Communauté : Arts érotiques
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 19 septembre 2016 1 19 /09 /Sep /2016 08:00

"Un diable ne fait pas l'enfer ", proverbe italien

diable

diable2

diable3

diable4

diable5

diable6


Par michel koppera - Publié dans : le musée Koppera - Communauté : Arts érotiques
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 17 septembre 2016 6 17 /09 /Sep /2016 08:00

Après l'imaginaire des femmes, Le saviez-vous ? # 86  , celui des hommes

reve-h1

reve-h2

reve-h3

reve-h4

reve-h5

reve-h6

Par michel koppera - Publié dans : le saviez-vous ? - Communauté : Arts érotiques
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 16 septembre 2016 5 16 /09 /Sep /2016 08:00

"Black, blanc, beur", chapitre 10

Alors, Touré a retiré sa bite de ma bouche, Kévin a lâché mes tétons. Il est allé s'asseoir sur le canapé, la bite battant contre son ventre. Slimane a pris la direction des opérations :

-  Grimpe sur le canapé et mets-toi à genoux au-dessus de Kevin.

J'ai obéi. À peine en position en face de lui, Kevin a posé ses mains sur mes épaules pour me forcer descendre mon ventre à la rencontre de sa queue raide qui s'est tout naturellement enfoncée dans mon vagin jusqu'aux couilles; Une fois au fond, il a tendu la bouche pour jouer de nouveau avec mes mamelons.

- Cambre-toi mieux que ça, m'a dit Slimane en me donnant une petite claque sur les fesses. Ouvre bien ton cul.

black30-copie-1On y était. Le contact de son gland sur mon anus  m'a électrisée. Il ne m'a pas donné le temps de dire non. J'étais si ouverte et mouillée que c'est rentré tout seul... Juste une petite douleur et dans les secondes suivantes le bonheur absolu. J'étais comblée. Après quelques instants d'immobilité, ils se sont mis à bouger en alternance comme deux pistons parfaitement synchronisés : un qui rentre, l'autre qui se retire à chaque fois au bord de l'expulsion avant de mieux s'enfoncer de nouveau. Et moi, je me suis mise à jouir à flots continus, à jouir à en perdre la raison. À califourchon sur le canapé, Touré est venu compléter le tableau en me redonnant sa bite à sucer. Kevin et Slimane me labouraient en cadence. Je ne saurais dire lequel des deux a lâché son foutre en premier tant leurs deux bites me semblaient ne faire qu'un tout, appartenir à un même corps. J'ai fermé les yeux et savouré chaque seconde de cette extase pour la graver à jamais dans ma mémoire. Quand ils se sont retirés, j'avais le cul et le con dégoulinants de foutre. Écartelée sur le canapé froissé, j'ai pensé tristement : " C'est fini."

C'était sans compter sur le désir inassouvi de Touré. Il est venu se glisser entre mes cuisses ouvertes et m'a mis son énorme queue en main. Cette sensation a brusquement réveillé ma lubricité. Le tenant fermement, je l'ai attiré vers moi, vers ma vulve engluée de sperme.

- Baise-moi Touré, fais-moi jouir encore...black31-copie-1

Sa formidable bite s'est enfoncée dans mon vagin avec un gargouillis visqueux. Elle était si grosse, si épaisse que j'avais l'impression de me branler avec une aubergine. Mais c'était bon, incroyablement sensuel. Pour le remercier, tout en offrant ma bouche au baiser de ses lèvres épaisses, j'ai passé ma main derrière ses fesses à la recherche de sa splendide paire de couilles que j'ai caressées et massées avec tendresse. Ce geste peut-être nouveau pour lui a eu le don de lui donner encore plus de vigueur. Sa longue tige noire allait et venait dans mon con, m'arrachait des soupirs et des râles d'agonisante. Et j'ai recommencé à jouir, à en pleurer de joie... Quand Touré a éjaculé en moi, les soubresauts de sa queue  ont ébranlé mon utérus et fait naître une pluie de spasmes incontrôlés au fond de mes entrailles.

J'étais anéantie.

.../...

Une heure plus tard, de retour à la maison, j'ai consulté mon portable à la recherche de la fameuse vidéo que Touré avait filmée et que les trois compères avaient menacé d'envoyer à mes contacts. Aucune trace ! J'étais à la fois rassurée et déçue. Rassurée parce que Bertrand ne saurait jamais rien et déçue car j'aurais tant aimé me voir une dernière fois en cougar !

Le lundi suivant, je suis allée chez le garagiste pour qu'il répare mon pneu crevé. À ma grande surprise, lorsque je suis venue récupérer mon Audi, il m'a dit :

- Il n'était pas du tout crevé votre pneu, mais juste dégonflé. À tous les coups c'est l'œuvre de mauvais plaisantins ou de connards qui ont fait ça pour vous emmerder ! De nos jours, il faut s'étonner de rien !

FIN

© Michel Koppera, août 2016

Par michel koppera - Publié dans : inédits - Communauté : Fantasmes et écriture
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 15 septembre 2016 4 15 /09 /Sep /2016 08:00

"Black, blanc, beur", chapitre 9

black29J'ai fait quelques pas en avant et je me suis assise face au trio sur le bord de la table basse, les cuisses très écartées. Ils étaient si proches que je respirais l'odeur forte de leurs virilités en érection. Sans hésiter, j'ai tendu la main droite pour m'emparer de la queue de Touré. Mon dieu, elle était si grosse que ma main ne pouvait en faire le tour ! Tout en le branlant, je l'imaginais déjà dans ma bouche, dans ma chatte, dans mon... Non, cela semblait impossible !

- On ne m'a jamais sodomisée, dis-je en baissant les yeux à la manière d'une vierge effarouchée.

- Tu parles comme les profs ! Alors, comme ça t'es encore un peu pucelle. Ton mari ne t'a jamais enculée ?

- Non. Il a bien essayé deux fois, mais j'ai refusé.

- Ça te faisait mal ?

- Je ne sais pas. J'ai refusé, c'est tout, par peur et par principe. Il n'a pas insisté.

Pendant que je répondais à leur interrogatoire, je sentais la bite de Touré devenir de plus en plus dure dans ma main.

- Enlève ton soutif et ton string et mets-toi à quatre pattes sur la table, a dit Slimane. On va s'occuper sérieusement de ton cul.

J'ai obéi sans broncher. Je me faisais traiter comme une chienne et ça m'excitait. Venu s'agenouiller derrière moi, Slimane m'a écarté les fesses et reniflé la grande raie.

- Tu sens bon. Tu te parfumes aussi la touffe ?

- Oui... avec du Chanel n° 5.

- Putain, c'est classe !black30

Puis il s'est tu, laissant ses lèvres et sa langue s'exprimer à sa place. Il m'a d'abord léché longuement la fente puis sa bouche est montée plus haut, vers mon anus qu'il a commencé par noyer de salive avant d'y pointer sa langue qui s'est lentement enfoncée dans mon rectum. je ne suis cambrée pour m'ouvrir davantage. Quelle merveilleuse caresse ! Pourquoi aucun homme ne m'avait fait ça auparavant ?

Pendant ce temps, Kevin s'occupait de mes seins, de mes grosses loches qui pendaient comme des mamelles de vache laitière. La tête glissée sous mon buste, il me suçait les tétons comme pour me traire. Et puis, juste devant mon visage défait par le plaisir, il y avait la majestueuse bite circoncise de Touré qui attendait que j'ouvre la bouche pour s'y glisser comme dans un vagin. La vue de ses grosses couilles de taureau andalou m'ont rendue folle de désir. J'ai écarté les lèvres et la colonne de chair noire, chaude, vibrante, tendue comme un ressort s'est enfoncée dans ma bouche jusqu'à la luette. À partir de ce moment, j'ai totalement perdu le contrôle de mon corps et surtout de mon esprit.

J'ai pensé que j'étais en tenue de salope intégrale, à quatre pattes dans le salon d'un inconnu, en train de me faire téter les seins par un jeune de banlieue qui aurait pu être mon fils, de tailler une pipe à un black monté comme un âne en rut et de me faire lécher le cul par un Arabe. Nathalie Black-blanc-beur ! Plus j'essayais de visualiser la situation, à la manière d'un spectateur extérieur, plus je me dégoûtais moi-même et plus en même temps je désirais aller au bout de mes fantasmes, convaincue que c'était un moment unique qui ne se représenterait jamais plus. L'image de Bertrand ne traversa aussi l'esprit, le temps de me dire que j'aurais souhaité qu'il soit présent pour me voir prendre du plaisir, lui le mari modèle avec sa bite molle, sa petite bedaine et ses certitudes chef de famille...

black31La grosse queue de Touré m'emplissait la bouche au risque de m'étouffer. Je devais de temps en temps la ressortir pour reprendre haleine, Je lui léchais le gland, caressais la hampe avec la langue, la beurrais de salive et l'avalais de nouveau au plus profond. Entre mes fesses saturées de mouillure épaisse, la bouche et la langue de Slimane poursuivaient inlassablement leur œuvre pour apprivoiser mon cul, me dilater l'anus que je devinais toujours plus souple et consentant. Quant à la bouche de Kevin, elle accomplissait des merveilles au bout de mes seins, à mes mamelons que je sentais longs et gonflés comme de trayons de vache. J'aurais tant aimé lui donner la tétée comme à un nourrisson.

J'aurais voulu que ça ne s'arrête jamais, cependant une fois encore, c'est Slimane qui a changé le cours des événements:

- Elle est prête, a-t-il dit en abandonnant mon cul.

à suivre...

 

 

Par michel koppera - Publié dans : inédits - Communauté : Fantasmes et écriture
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Septembre 2016
L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    
<< < > >>

Archives

Derniers Commentaires

Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés